En 2004, sous l’impulsion de la Corporation de développement économique communautaire (CDEC) Rosemont-Petite-Patrie, quatre organismes artistiques professionnels (Le Groupe des 33, Le Moulin à Musique, Côté Cour Côté Jardin et Les Sortilèges) jettent les bases de SCÈNE OUVERTE. Ils se rallient autour de cette mission : favoriser la mise en commun de ressources humaines et matérielles d’organismes artistiques et partager le fruit de leur démarche avec la communauté.

SCÈNE OUVERTE est constitué en OBNL en 2006. Grâce au soutien financier de la CDEC, l’organisation prend forme :  réflexion et conceptualisation du projet, réalisation d’une étude de faisabilité et d’un plan d’action, démarches de financement et de représentations. Au cours de cette même année, la Corporation de développement communautaire de Rosemont (CDC) est mandatée pour gérer un immeuble appartenant à l’arrondissement, le Centre Gabrielle-et-Marcel-Lapalme qui abrite des groupes communautaires et culturels. S’y retrouvent des organismes de théâtre, de musique, de danse, des arts de la rue et de pratiques interdisciplinaires qui s’adressent à tous les publics :  enfants, adolescents, adultes et familles.

Un espace d’environ 3 000 pieds carrés appelé la « Suite culturelle » est dédié aux compagnies artistiques pour l’aménagement de leurs bureaux. De 2007 à 2009, plusieurs compagnies s’y installent :  Drôldadon, La compagnie Mobile Home, Le Pont Bridge, Le Théâtre à l’Envers, Le Théâtre Galiléo, Tenon Mortaise, Toxique Trottoir, qui adhèrent toutes à SCÈNE OUVERTE. Le contexte de la cohabitation s’avère un environnement propice à l’échange d’idées et à la recherche de solutions innovantes. Plusieurs actions sont initiées :
représentation des compagnies à RIDEAU, participation à des événements et colloques, activités de médiation culturelle, activités artistiques auprès de la clientèle des groupes communautaires du territoire.
Au fil de leurs activités, ces compagnies se sont taillées une place appréciable dans le paysage culturel local, national et international.

En 2008, la Société de développement Angus (SDA) s’associe à SCÈNE OUVERTE et son président et chef de la direction Christian Yaccarini devient membre du conseil d’administration. La SDA est un organisme d’économie sociale constituée en OBNL,  qui possède une grande expertise en développement de projets. Dans le cadre de son nouveau plan d’aménagement des terrains encore vacants du Technopôle Angus, annoncé en 2014, la SDA offre à SCÈNE OUVERTE la possibilité de s’installer sur le site du Technopôle, en coordonnant l’édification d’un bâtiment dédié à la création et à la production artistique.

Ainsi, au fil des ans, fort de ces actions, réflexions et constats qui émanent du terrain, SCÈNE OUVERTE développe et précise le concept de sa philosophie et de sa structure pour consolider ses énergies vers le développement de deux projets majeurs : l’Atelier, un espace de création et de production, ainsi que le Bureau d’accompagnement artistique, agissant comme une plateforme d’accompagnement et de développement de projets artistiques pour les compagnies membres de SCÈNE OUVERTE et pour des artistes et compagnies en accueil de Montréal et d’ailleurs.

Depuis l’automne 2014, une équipe de coordination soutient concrètement la mise en œuvre de l’ensemble des projets.

Close
Go top